Play Video

Lettre aux professeurs, médiateurs, à tous

Cher.e.s professeur.e.s, médiateurs, médiatrices… et tous.

C’est avec plaisir que nous partageons, à travers ce site, les nombreux échanges et appropriations artistiques issus d’un Évènement « À NOS FABLES – Rencontres Francophonie avec la Tunisie à Lyon » qui s’est déroulé en novembre 2019, en amont du 18ème Sommet de la Francophonie qui se déroulera en Tunisie en 2022.

Des philosophes, universitaires, écrivains, femmes et hommes d’art et de culture tunisiens et français ont pris part (Rubrique Actualité – Invités). Ces personnalités sont venues échanger avec la jeunesse et le public auralpin autour des Fables KALILA ET DIMNA, marque de la pollinisation de nos cultures et civilisations Orient, Occident.

Incitations à la littérature, aux arts, à la langue et culture arabes, à l’enseignement des humanités, à la découverte des principes de “la chose publique”, ce “faire société” dont nous avons été les ardents défenseurs à travers cette manifestation.  Le site en est le magistral prolongement.

Ibn Al Muqaffà, La Fontaine, Ésope, auront été nos guides à travers les siècles. Sans compter les anonymes d’avant et les contemporains, les réseaux sociaux et pas seulement. On trouvera dans ce site des matières “Fables” réinterprétées, renouvelées, résultats de travaux d’élèves, de recherches, d’essais, podcast…Le “en cours” est passionnant.
 
 

“Kalila et Dimna sont les noms de deux chacals vivant à la cour du lion, Roi du pays. Si KALILA se satisfait de sa condition, DIMNA en revanche aspire aux honneurs, quels que soient les moyens pour y parvenir.”                    

Venues d’Inde, ces fables passent par la Perse et grâce à la traduction en arabe de Ibn Al Muqaffà au 9ème siècle, elles se répandent en Europe à travers de nombreuses traductions (grec, latin, hébreu…).

On le sait moins : La Fontaine s’est inspiré de 25 de ces Fables.

La Fable est un genre littéraire bien particulier. Celles de KALILA ET DIMNA ne sont  pas suffisamment connues dans la culture française, ni assez étudiées sous l’angle “politique” dit le professeur Makram ABBES de l’ENS de Lyon (érudit, connaisseur du Miroir des Princes. Son domaine de recherche est la Théorie de la guerre en Islam…la philosophie politique).

À la portée de tous, les Fables, sont des leçons de vie. Elles font le portrait d’une humanité comparée à une jungle où le plus fort et le plus faible sont en constant combat. Elles ne cherchent pas à “faire la morale”. Par le récit, elles obligent d’abord à pratiquer le raisonnement. Elles invitent le lecteur, la lectrice, l’auditeur, l’auditrice à construire une réflexion et une opinion pour à la fin, décider, choisir. Le plus juste, le plus sage pour soi. Ainsi chaque contemporain trouvera de quoi renouveler et réajuster ses repères. Tout en s’amusant.

Dans ce début du XXIème siècle, enrichir, sauvegarder, le passage du “pour soi” vers un “pour tous” comptera pour l’avenir.

Le langage artistique est une clé de l’infusion de la réflexion philosophique. Faire aimer l’exercice philosophique par le poétique et l’art. Meilleurs tremplins “éducatifs” pour former la personne en même temps que le citoyen et fortifier l’estime de soi.

 

Novembre 2019 à Lyon.

J’avais choisi de préparer des jeunes (accompagnés de médiateurs) à participer à ces journées de Rencontres (Rubrique Actualité, Pédagogie, Créations).

Une ÉCOLE PRIMAIRE (Caluire et Cuire) a consacré deux mois autour des fables avec des rendus dans les domaines du théâtre, dessins, vidéos, objets…Tous les parents ont été invités à assister à une soirée mise en scène par les instituteurs autour des travaux, trouvailles des élèves.

Dix acteurs en formation à l’ENM (Villeurbanne) se sont inscrit à mon atelier sur la lecture publique de Fables pour apprendre à pratiquer l’intervention “comme par surprise” dans les Tables rondes et faire écho aux thématiques des invités (Rubrique Actualité – On a fait une Rhapsodie).

Quatre élèves d’un COLLÈGE (Miribel) ont assisté aux 3 Journées de Rencontres ; elles ont rédigé un reportage que j’ai enrichi avec elles en 2020. Des étudiants d’une classe  graphisme, numérique de la SEPR, LYCÉE PROFESSIONNEL (Lyon), ont fait une recherche de logo pour l’évènement, plusieurs sont venus en reportage sur les Rencontres. Trois d’entre eux ont choisi ma Cie pour leur stage d’entreprise ; j’ai encadré leur stage rémunéré, sur la réalisation de la mise en page et l’illustration du reportage des collégiennes, devenu Cahier de rencontres J’Y ÉTAIS“. L’une des trois étudiantes a réalisé ce Site, et la troisième a créé l’animation “Fable mode d’emploi”. (Rubrique Actualité – Pédagogie, Créations)…

 

Je vous convie, vous et vos élèves, participants, à voyager dans le site, à vous laisser toucher par des idées, des images, des ressources…

Et, si vous souhaitez vous exercer avec vos élèves, vos étudiants, un groupe, à partir des pages pédagogiques, dans le but de réaliser avec eux des appropriations littéraires, artistiques ou pour nourrir des sujets de société…traiter de manière séduisante, efficace, des sujets ODD, (Objectifs de Développement Durable) en évitant l’instrumentalisation, je me tiens à votre disposition pour vous raconter la démarche, partager mes matériaux, coopérer si vous le souhaitez…(Rubrique Échangeons – Contacts).

Une méthode est en effet nécessaire pour conduire un processus à partir de cette matière “Fable” (qui n’est pas Conte, ni proverbe ou aphorisme). Les matériaux invitent aux questions directes, professeurs et élèves sont ensemble à regarder, écouter, entendre, pour répondre, se donner la réplique. Adultes, vous serez à égalité avec les plus jeunes, quant à la richesse et l’inédit des questions contemporaines soulevées. Vous serez  le garant du sens dont ils auront besoin, une verticalité sur laquelle ils pourront compter.  Un expert sur un sujet pourra venir enrichir nos questions. Une autre manière de partager les savoirs, un pas de côté de l’enseignement académique. Les réponses seront alors collaboratives, intergénérationnelles, interdisciplinaires, interculturelles…

Faire figurer vos travaux dans ce site et dans la Rubrique “APPEL À CONTRIBUTION”,  c’est ce que nous souhaitons. Et pourquoi pas dans un avenir proche donner une restitution vivante de ces travaux pour le public de vos établissements, de votre commune, de votre ville ou lors du Sommet de la Francophonie en novembre 2022 ?

Ce fut une chance de découvrir – et pour les Tunisiens re-découvrir leur héritage – patrimoine littéraire, civilisationnel, ce trésor universel, si fécond encore aujourd’hui.

À vos fables ! Si le plaisir vous prend.

Françoise Coupat

Appropriations - Expériences collaboratives

Transmissions et appropriations artistiques autour des FABLES

1 - Au Collège

Un reportage sur les Journées de Rencontres À NOS FABLES est réalisé par 4 collégiennes du Club journal du Collège de MIRIBEL.

Le reportage est mis en page, en image, par Rémy PERROUD, étudiant stagiaire SEPR de LYON ; ainsi a été créé le Cahier de rencontres, “J’Y ÉTAIS”, (version papier et numérique).

Collaboration entre Collège Anne Frank et Centre Social de MIRIBEL, Les PLateaux France-Tunisie avec la SEPR de LYON.

Lecteur, lectrice,

Le Cahier de rencontres (n°1)

Qui lui-même raconte des Rencontres entre des intellectuels tunisiens et français, avec des jeunes et moins jeunes auralpins, savants et non…

Ce Cahier vous emmènera dans un voyage fait de témoignages, questionnements, informations…

eye-19

Feuilleter

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

2 - À l'École primaire

eye-19

Feuilleter

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

ÉCOLE PIERRE ET MARIE CURIE – CALUIRE ET CUIRE

Directrice : Anne TEULADE

AVEC l’équipe pédagogique, Gilles GAUNE, Manolis BILIBIS, Emna TORRES…

Cinq classes ont travaillé durant 2 mois sur des fables. Deux classes, CM1 et CM2 ont exploré la Fable Les Hiboux et les Corbeaux du Livre Kalila et Dimna. Les élèves ont accueilli la directrice de la Bibliothèque Nationale de Tunisie et psychanalyste, Raja BEN SLAMA.

Une soirée exceptionnelle, le 17 décembre, l’École invitait les parents à partager les travaux des élèves dans chaque classe “mise en scène” par les instituteurs !

Play Video

3 - Au Lycée de formation

La SEPR

premier centre de formation professionnelle initiale de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
logoseprlycee

L'équipe pédagogique de la SEPR a choisi le projet À NOS FABLES afin que les étudiants de la classe de DNMADE numérique promo 2021 s'investissent dans un projet culturel international, sous la conduite de leur professeur, Hô Duy NGUYÊN.

1 - Voici les planches de travaux réalisés par des étudiants pour le logo "Les Plateaux France Tunisie" (oct-nov 2019)
eye-19

Feuilleter

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

2 - Voici les travaux réalisés par trois étudiants au cours du stage effectué le mois de juillet 2020 au sein de la Cie "Les Plateaux France-Tunisie", sous la conduite de Françoise COUPAT

Kathy TRUONG

Étudiante DNMADE Num.

Kathy TRUONG, étudiante 2ème année SEPR, classe DNMADE, depuis octobre 2019, a construit d’abord le site de l’évènement À NOS FABLES et l’a présenté lors d’une Table ronde à la Bibliothèque Part Dieu en novembre 2019. À l’occasion du stage de juillet 2020, elle a recréé de fond en comble le site des Plateaux France-Tunisie : a archivé toute l’activité de Françoise COUPAT entre la France et la Tunisie depuis 2012 et architecturé l’actualité prolifique de l’évènement de 2019, À NOS FABLES, avec ses nombreuses appropriations artistiques, ressources, appel à contribution, permettant aux futurs internautes de participer, assurant ainsi de prolonger l’échange international, interculturel, intergénérationnel. Indispensable.

Loréline Demaizière

Étudiante DNMADE Num.

Loréline DEMAIZIÈRE, étudiante 2ème année SEPR, classe DNMADE, a participé à la formation à l’interview de Jérôme CALTRAN (responsable de la Chaîne DemainTV, partenaire de À NOS FABLES) et au reportage de la soirée du 15 novembre au Toboggan… À l’occasion du stage de juillet 2020, elle a assisté Rémy PERROUD dans la composition du Cahier de rencontres “J’Y ÉTAIS”,  ( journal des collégiennes de Miribel). Engagée sur la voie littéraire, elle est passée par l’écriture d’une fable “À L’UTOPIE” et a animé une page pédagogique “FABLES MODE D’EMPLOI” à destination du milieu enseignant, des médiateurs, groupes, créateurs…Essentiel outil qui saura faire partager le genre particulier qu’est la Fable et inviter aux appropriations artistiques, du numérique au spectacle vivant.

Rémy Perroud

Étudiant DNMADE Num.

Rémy PERROUD, étudiant 2ème année SEPR au moment du stage, classe DNMADE, “musicien et pianiste presque pro, s’est investi, avec une caméra, dans plusieurs rencontres proposées par À NOS FABLES : soirée du 15 novembre au Toboggan, worshop avec des marionnettistes au Musée Gadagne. A assuré le montage du reportage vidéo de la soirée du 15 novembre. À l’occasion du stage de juillet 2020, il crée la mise en page et en image du Cahier de rencontres “J’Y ÉTAIS“, adressé à tous… Bel objet journalistique, vecteur de prochaines rencontres avec de jeunes tunisiens francophones.

Play Video